L'atelier cortical | LE BLOG!
Recherche pour :
Le bois, l’énergie d’avenir…

woodfire

Presque 30% de la surface du territoire métropolotain français est occupé par des forêts !
Cela représente environ 161.000 km² de forêts, sans compter ce qui est considéré comme des “bosqués” (une surface boisée allant de 5 à 50 are).

Alors pourquoi ne pas faire le choix d’une énergie renouvelable, neutre sur le plan du CO2 (en brulant le bois rejette seulement le CO2 capturé par l’arbre durant la synthèse chlorophyllienne) et dont l’origine est proche de chez soi ?

Effectivement aujourd’hui de nombreuses solutions de chauffage au bois existent. Pour une maison, située en milieu rural, avec une dépendance vous permettant de bien stocker du bois coupé, vous pouvez opter pour une chaudières à bûches (comme la scab cedra turbo).
Si vous recherchez une solution plus innovante, que vous avez un espace permettant de créer un silo de stockage, vous pourrez orienter votre choix sur le granulé de bois avec une chaudière automatisée (comme la cedra auto). Les équipements actuels vous permettent de profiter confortablement de la puissance calorifique du bois.

Une large gamme de solutions, optimisant les ressources naturelles.
Bûches, bûches reconstituées, plaquettes, granulés de bois (pellets)… sont d’autant de solutions pour le bois énergie, dont les atouts et les avantages d’usages peuvent vous convenir. Il faut juste y penser, en étudiant l’ensemble des solutions offertes. Pour cela vous pouvez faire un tour sur internet et notamment prendre le temps d’étudier les solutions deville par exemple (ndlr : le site est très complet sur le sujet).

Dernier exemple, en choisissant le granulé de bois (“pellets”), vous pouvez prévoir un dispositif avec une chaudière centrale, mais aussi installer un poele à granulés de bois en lieu et place d’une cheminée traditionnelle. Vous miserez ainsi sur une énergie renouvelable d’avenir, en disposant des meilleurs rendement calorifiques du bois ainsi que de la convivialité et le bien-être dans votre foyer, apporté par la flamme… tout un art de vie.

La France possède un gisement d’énergie bois, de bons professionnels sur toute la filière, respectueux du développement durable, organisant leur production et gestion en conformité avec les normes qualité et environnementale. Pourtant, tous les professionnels sont conscient que l’énergie bois n’est pas LA solution, mais l’une des alternative aux énergies fossiles. Soyer parmi ceux qui ont compris qu’aujourd’hui, l’énergie bois est devenue nettement plus facile à gérer qu’avant…

… il faut prendre le temps d’étudier les différentes solutions thermiques que vous offre le bois énergie.

 

Mais le bois, est-ce vraiment une énergie renouvelable ?
OUI. Pour vous fournir en bois vous pouvez faire le choix d’une énergie provenant de bois qui a été prélevé en forêts gérées durablement (en respect des cahier des charges de nombreux labels – PEFC… – et en fonction de l’âge des arbres). Actuellement, en France, la forêt gagne du territoire depuis quelques années et on estime à seulement 60% de l’accroissement naturel annuel qui serait prélevés pour différents usages.

Le bois énergie…c’est de la poussière et de la pollution ?
NON. La pollution atmosphérique provoquées par les rejets de la combustion bois est principalement due aux appareils anciens à très faible rendement (des goudrons, acides, hydrocarbures et oxyde de carbone). Certes, il reste encore quelques rejets, mais dont l’influence sur l’ensemble reste en très faible pourcentage. Pour ce qui est des poussières, les chaudières automatiques à bois émettent 30 fois moins qu’un insert d’ancienne génération et plus de 250 fois moins qu’une cheminée traditionnelle. En étudiant bien votre projet d’équipement, avec des chaudières de conception récente, vous bénéficierez de tous les avantages résultants des innovations techniques du secteur.

 

palmierbois, arbrepalmier
Et pour les territoires d’outre-mer me direz-vous ?
Ils sont parfois encore plus boisé que la France métropolitaine… la Guyane c’est 96% de forêt !

Avis aux adeptes de Joomla : la 3.0 s’engage bien !

joomla

Pour tous ceux qui apprécient le CMS Joomla, sachez que l’idée est de faire évoluer la version 2.5 sur une période de 18 mois environ afin de pouvoir disposer d’une version d’évolution majeur qui sera la 3.5 pour le première semestre 2013.

En attendant, pour les plus impatients, voici le calendrier d’étapes pour la version 3.0.

– 1er juillet 2012 – version 3.0 alpha : version principalement orientée vers le test de conformité des extensions tierces. Les nouvelles fonctionnalités ne seront sans doute pas totalement incluses.

– 1er aout 2012 – version 3.0 beta : version déterminant le périmétre des nouvelles fonctionnalités qui seront incluses dans la v3.0 (seuls les développements terminés à cette date seront inclus)

– 1er septembre 2012 – version 3.0 RC1 : une version “Release Candidate” … (pour ceux qui souhaitent tester en” local”)

– 15 septembre 2012 – version 3.0.0 : the One !

… après il faudra s’armer de patience pour attendre la LTS 3.5 !

 

Le prix de la patate nouvelle…. un placement sur !

pomme de terre, frites

Ayant vu une image qui circule sur facebook concernant une augmentation du prix de la pomme de terre,
qui annonce une augmentation de plus de 3000% entre l’année 2000 et l’année 2012
nous avons vérifié les prix à l’aide des chiffres officiels de l’INSEE.

En observant le prix mensuel moyen “glissant” sur 14 ans…. sur l’un des mois le plus cher de l’année :

année et mois
de référence
Prix moyens mensuels de vente au détail en métropole – Pommes de terre nouvelles (kg)
Année Mois
2012 mai 2,39
2011 5 2,34
2010 5 2,36
2009 5 2,42
2008 5 2,17
2007 5 2,06
2006 5 1,92
2005 5 1,84
2004 5 1,84
2003 5 1,73
2002 5 1,71
2001 5 1,52
2000 5 1,27
1999 5 1,32
1998 5 1,34

En réalisant un petit calcul simple [ (Va-Vb)/Vb] voici les valeurs d’augmentation du kilo de la pomme de terre :

– sur les 5 dernières années : +10,13 %

– sur les 10 dernières années : +39,76%

– sur les 14 dernières années :+78,35%

 

Conclusion 1 : Bien évidemment, un bon acheteur saura trouver le prix le plus bas pour le comparer au prix le plus haut afin d’augmenter son taux de satisfaction personnel.

Conclusion 2 : Attention aux rumeurs sur Facebook, elles peuvent partir d’un constat réel, mais parfois il est préférable de vérifier les données.

Conclusion 3 : Il faut investir dans la pierre, mais aussi dans la terre !